MONKEY DREAMS
Franck MARCO - Featuring Alain SOLER, Lionel d'HAUENENS, Larry SCHNEIDER, Eric THIEVON...

monkey dreams

 Extrait en écoute : Francky's Blues


Franck Marco Trio
MONKEY DREAMS

Featuring Larry Schneider, Michel Ivonio, Eric Thievon, Yvan Froget, Alain Antoni

  • Ouverture
  • Interlude #1
  • Francky's Blues
  • Interlude #2
  •  Lili Rasta Couette
  • Interlude #3
  • After Betrayal
  • Crépuscule
  • Interlude #4
  • Mr Williams
  • Interlude #5
  • La Dernière Descente
  • Interlude #6
  • Wassingue Blues
  • Interlude #7
  • Duo à Quatre Pinceaux

Franck MARCO : Drums, Percussions / Compositions : 1;8;10;12;14;16
Lionel d'HAUENENS : Fretless Bass / Compositios : 5
Alain SOLER : Electric Guitar / Compositions : 3;7

(special guest)
Larry SCHNEIDER : Saxophone
Eric THIEVON : Percussions
Yvan FROGET : Cello
Michel IVONIO : Texte et Narration

Enregistrement : Fred GARNIER
Mixage, Mastering : Antony SOLER au studio ECS en Aout 2004 et Janvier 2014


Originaire de Maubeuge Franck Marco, depuis son plus jeune age, manie baguettes, balais, mailloches et travaille son instrument ( que faire d’autre finalement dans ce «Nord» où la désindustrialisation minière le dispute à la grisaille environnante et où l’école n’est pas une voie toute tracée ? ). Franck travaille, durement, pour en faire «un métier» ; accompagnant les «vedettes de l’époque» à la fin des années 70, s’appropriant peu à peu tous les styles. 
Sa rencontre avec le jazz et la musique improvisée (incarnée notamment par Tony williams, un morceau de cet opus lui est dédié) sera décisive. 
Migrant vers le Sud, dans les Alpes de Haute Provence où il s’installe pour une dizaine d’années, il se lie d’amitié avec le multi-instrumentiste Alain Soler et le bassiste Lionel d’Hauenens
Ils signent ici quelques compositions ludiques (ou relativement tragiques, cf After Betrayal) qui délivrent un «interplay» lisible, efficace et jubilatoire ; le «Nord» et le «Sud» s’alliant ici uniquement pour le meilleur : les surprises, l’humour, l’intuition... Bref ! Tout ce qui caractérise la bonne musique improvisée. 
Ce trio est à la base d’une fructueuse collaboration artistique qui durera plusieurs années et que ce CD illustre superbement. Du reste, son titre nous interpelle aussi : de quelle nature sont donc ces «rêves du singe» ? Mystérieuse et mosaïque sans doute, animale certainement comme l’est aussi souvent et avec bonheur la musique de Franck. On retrouve aussi d’autres compagnons de rencontres ; le légendaire saxophoniste californien Larry Schneider, Eric Thievon délicat percussionniste, Yvan Froget à l’émouvant violoncelle, Alain Antoni joueur tellurique de balais pour un Duo à Quatre Pinceaux (Franck est également peintre, le tableau utilisé pour la réalisation de la pochette est de lui...) et enfin Michel Ivonio qui dépose sa poignante poésie sur La Dernière Descente en un hommage bouleversant aux «gueules noires» d’autrefois. 
Allez ! Descendons tous ensemble avec Franck et ses complices en cette mine mouvementée et délectons nous de cette poussière de charbon extraordinaire, celle ci ne nuit pas à notre santé, bien au contraire... 

Vous pourriez aussi aimer..